Bilan accouchement

Bilan accouchement

Voilà un petit bout de temps (3 mois) que je n’ai pas pris le temps de partager sur mon blog et pourtant il s’en est passé des choses.. du genre devenir maman 🙂

La grosse aventure mais je parlerais des premières semaines avec bébé, de mon ressentie de nouvelle maman, du bon comme du compliqué. Aujourd’hui je vais parler séjour à la maternité et plus précisément mon accouchement !

Le début de la fin

Depuis plusieurs jours déjà que j’avais des contractions rapprochées et je me demandais si je reconnaîtrais les VRAIES contractions et je vous rassure Mesdames si vous vous posez également cette question : Oui on reconnaît tout de suite les vraies contractions et que le moment tend attendu est arrivés ! Petit conseil essayer de manger/ boire quelques choses de sucré avant d’aller à la maternité car une fois là-bas : Niette !

Projet de Naissance

Petit conseil si vous avez des envies pour votre accouchement, comme une position physiologique, pas d’épisiotomie, le plus naturellement possible faite en part avant aux sages-femmes de votre maternité afin de savoir ce qui est possible ou non de faire. Par exemple dans ma maternité je ne pouvais pas accoucher accroupi et cela vous rassurera.

Je voulais donc un accouchement le plus naturel, sans assistance, sans péridurale, le point du mari m’effrayait… bref j’avais une bonne petite liste et j’ai pas du tout pu avoir l’accouchement que je voulais.. Entre envie et réalité c’est souvent un gouffre.

La douleur

Alors oui les cours préparatoires c’est bien (j’avais faits des cours de yoga préparatoires), oui c’est bien que la sage-femme t’explique comment rester zen le jour J s’est important mais bordel…le moment venu c’est un vrai combat. J’ai tenu 2h de contractions à la mat avant de demander la péridurale. 2h à ne pas réussir à souffler entre des contractions toutes les 2 mm. 2h à bien douillet, cette douleur et sensation que l’on découvre que lors de ce Grand jour.

Bref je n’ai pas réussi à tenir pour un accouchement sans anesthésie

Complications quand tu nous tiens

Et oui il fallait bien quelques complications sinon ce n’est pas drôle. Après la pose de la péridurale le col c’est rapidement ouvert, en l’espace d’1h je suis passé de 4cm à 7cm et donc parti pour commencer à pousser et la petite est sortie en 3mm ! Héhé

Par contre j’ai rapidement saigné(trop) à cause d’une veine ouverte et le balai des sages-femmes à commencer… la joie d’avoir plein de têtes défiler entre ses cuisses et être recousue à 3 reprises ! Nausicaä a donc été placé en peau à peau avec son papa pendant près de 4 heures. Oui 4h pour être recousu et le tout sans anesthésie..

Il était 5h du matin quand nous sommes enfin rentré dans la chambre, j’étais affamé et déshydratée au possible mais je pouvais enfin découvrir notre bébé et la sentir contre ma peau. La téter de bienvenue c’est parfaitement bien passé et j’ai pu enfin fermer les yeux pour un peu de repos…

Mais j’étais bien naïve, nous sommes continuellement sollicités en maternité, de plus je me suis retrouvé totalement alitée pendant les 4 jours car on m’a placé une sonde. C’est Papa qui a fait les premières changes et bains. Et la douleur des points n’arrangeaient rien au quotidien, j’ai littéralement passé 4 jours à me goinfrer d’antidouleurs.

Conseil : N’idéaliser pas l’accouchement !

C’est important de ne pas trop idéaliser son accouchement, car finalement rien ne se passe comme on le souhaite, tant niveau douleurs, que complication, que rencontre avec bébé et ça beaucoup de mamans peuvent confirmer 🙂

Cela ne sera pas forcément le plus beau jour de votre vie, mais le plus marquant c’est certain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top